Effets allélopathiques des Brassicacées via leurs actions sur les agents pathogènes telluriques et les mycorhizes : analyse bibliographique. Partie II

Résumé : Les brassicacées contiennent des glucosinolates (GSL) dont la décomposition est en mesure de réduire la croissance des populations de telluriques champignons, bactéries ou nématodes. Ces effets biocides sur les microorganismes telluriques se traduisent par une forme de phénomène d'allélopathie. Les propriétés allélopathiques dépendent de la composition en GLS des brassicacées : la moutarde indienne et dans une moindre extension le colza pourraient être les plus efficaces, la moutarde blanche aurait une action plus faible. Ces propriétés dépendent aussi des résidus de la culture : les engrais vert à décomposition rapide se traduiront par une action plus élevée que les résidus de céréales. Les principaux mécanismes sont connus. In vitro, les isothiocyanates obtenus à partir de la décomposition des GSL inhibent toutes les phases du cycle de Aphanomyces eutiches, le champignon responsable de la pourriture des racines de pois. La croissance mycélienne de Gaeumannomyces graminis tritici, le champignon responsable du piétin échaudage du blé, est inhibée par certains isothyocyanates à faible concentration. En outre, plusieurs études montrent que l'incorporation de résidus de brassicacées dans les sols inhibe la croissance de ces deux agents pathogènes telluriques. Enfin, la présence de racines de brassicacées inhibe la germination des mycorhizes, connus pour améliorer la nutrition minérale de la plante hôte. Ce phénomène pourrait expliquer l'effet dépressif du colza sur la nutrition d'une culture de maïs suivante. Ces connaissance relatives aux effets des brassicacées dans les systèmes de culture suggère des pistes pour une meilleure gestion des effets précédents des brassicacées, que ces effets soient positifs (protection intégrée des cultures) ou négatifs (gestion de l'alimentation minérale d'une culture suivant une brassicacée.
Type de document :
Article dans une revue
Oléagineux, Corps Gras, Lipides, John Libbey Eurotext, 2005, 12 (4), pp.314-319. 〈10.1051/ocl.2005.0314〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-agroparistech.archives-ouvertes.fr/hal-01372218
Contributeur : Thierry Doré <>
Soumis le : jeudi 29 septembre 2016 - 17:51:05
Dernière modification le : vendredi 22 décembre 2017 - 01:24:25
Document(s) archivé(s) le : vendredi 30 décembre 2016 - 12:16:36

Fichier

ocl2005124p314.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Raymond Reau, Jean-Marie Bodet, Jean-Paul Bordes, Thierry Doré, Sabah Ennaifar, et al.. Effets allélopathiques des Brassicacées via leurs actions sur les agents pathogènes telluriques et les mycorhizes : analyse bibliographique. Partie II. Oléagineux, Corps Gras, Lipides, John Libbey Eurotext, 2005, 12 (4), pp.314-319. 〈10.1051/ocl.2005.0314〉. 〈hal-01372218〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

251

Téléchargements de fichiers

222