Production par voie microbienne et extraction in situ d'acide 3-hydroxypropionique : vers un procédés intégré couplant procédés "upstream" et "downstream" - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year : 2015

Production par voie microbienne et extraction in situ d'acide 3-hydroxypropionique : vers un procédés intégré couplant procédés "upstream" et "downstream"

(1, 2, 3) , (2, 3) , (3, 2) , (2, 1) , (2, 3) , (3, 2)
1
2
3

Abstract

Dans le contexte actuel de diminution des réserves de ressources fossiles, de changements dans la législation (règlementation REACH par exemple) et de demande des consommateurs, un intérêt majeur est porté à l’obtention de "synthons", par transformation de matières premières renouvelables. Lorsque la synthèse de ces molécules nécessite une succession de réactions, la voie biotechnologique utilisant des micro-organismes constitue une approche pertinente. Néanmoins, certains verrous sont récurrents (inhibition de l’activité métabolique, problème de stabilité des micro-organismes, performances insuffisantes des cinétiques réactionnelles, rendements de production faibles). Pour lever ces verrous, une des stratégies envisageables, appelée "In Situ Product Recovery" (ISPR), consiste à coupler les opérations de production par voie microbienne et d’extraction in situ de la molécule d’intérêt. Le présent projet vise à produire de l’acide 3-hydroxypropionique (ou 3-HP, un des 12 synthons d’intérêt ciblés par le DOE américain), par voie biotechnologique en utilisant la bactérie lactique Lactobacillus reuteri et à le récupérer directement par un procédé d’extraction liquide-liquide réactive par un contacteur à membrane. Lorsque de la bioconversion du glycérol en 3-HP est en absence de couplage, les premiers résultats ont montré une baisse importante de la cultivabilité de L. reuteri (perte totale après 1h30) associée à une diminution de l’activité enzymatique des cellules (chez 40 % de la population). L’impact du pH du milieu de bioconversion ainsi que celui de la vitesse d’agitation sur les performances de production du 3-HP et l’état physiologique de L. reuteri ont également été étudiés. Le procédé d’extraction choisi a quant à lui confirmé l’intérêt de l’approche ISPR envisagée en termes de cinétique d’extraction, de sélectivité de la molécule d’intérêt et de biocompatibilité avec les bactéries productrices, permettant la réalisation des premiers essais de couplage
Fichier principal
Vignette du fichier
Poster SFM GB.pdf (736.4 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01565094 , version 1 (19-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01565094 , version 1

Cite

Grégoire Burgé, Claire Saulou-Berion, Marwen Moussa, Florent Allais, Violaine Athes-Dutour, et al.. Production par voie microbienne et extraction in situ d'acide 3-hydroxypropionique : vers un procédés intégré couplant procédés "upstream" et "downstream". 11ème congrès national de la Société Française de Microbiologie (SFM 11), Mar 2015, Paris, France. 2015. ⟨hal-01565094⟩
124 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More