Breeds both locally adapted and locally adopted, a condition for the sustainability of livestock activities - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers Agricultures Year : 2016

Breeds both locally adapted and locally adopted, a condition for the sustainability of livestock activities

Des races localement adaptées et adoptées, une condition de la durabilité des activités d'élevage

(1) , (2) , (3) , (2) , (4)
1
2
3
4

Abstract

Using the diversity of animal genetic resources is considered as one possible way toward sustainability of livestock farming systems. Emphasis is generally put on local breeds regarding their adaptation to the conditions and farming systems in their territory of origin. In this paper, we show how using some breeds, local or not, may modify farming systems and, then, contribute to their sustainability. Two case studies were conducted on dairy farming systems in Western France, one dealing with two cattle breeds recently introduced in this region, namely the Montbéliarde and Simmental breeds, the other one dealing with the rare and local Bretonne Pie Noir breed. The results of these studies were interpreted within a conceptual framework inspired by the pragmatist theory of inquiry. We conclude that the concept of “locally adapted breed” has to be associated with the concept of “locally adopted breed”.
Dans une perspective de durabilité des activités d’élevage, le recours à la diversité des ressources génétiques animales disponibles est présenté comme un levier potentiel. Les races locales notamment sont mises en avant pour leur adaptation aux territoires et aux systèmes d’élevage de leur berceau d’origine. Cet article vise à comprendre comment la mobilisation de ressources animales, locales ou non, peut contribuer à une adaptation des systèmes de production et à leur durabilité. Deux études de cas ont été conduites sur l’élevage bovin laitier dans le Grand Ouest de la France, l’une concernant deux races récemment introduites dans la région, la Montbéliarde et la Simmental, l’autre concernant la Bretonne Pie Noir, race locale à petit effectif. Les résultats de ces études ont été mis en perspective à l’aide d’un cadre conceptuel inspiré de la théorie pragmatiste de l’enquête. Cela nous conduit à réinterroger la notion même de « race localement adaptée » et à lui associer celle de race « localement adoptée ».
Fichier principal
Vignette du fichier
2016_Couix_CahAgr_1.pdf (158.27 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01557777 , version 1 (27-05-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Nathalie Couix, Claire Gaillard, Anne Lauvie, Sylvie Mugnier, Etienne Verrier. Des races localement adaptées et adoptées, une condition de la durabilité des activités d'élevage. Cahiers Agricultures, 2016, 25 (6), 7 p. ⟨10.1051/cagri/2016052⟩. ⟨hal-01557777⟩
194 View
119 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More