La caméline, une plante modèle pour la recherche translationnelle - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Biofutur Year : 2016

La caméline, une plante modèle pour la recherche translationnelle

(1) , (1) , (1)
1
Bertrand Dubreucq
Jean-Denis Faure

Abstract

En biologie végétale, la recherche translationnelle vise à accélérer la valorisation de découvertes scientifiques réalisées à partir de plantes modèles au bénéfice de plantes d’intérêt agronomique. Dans ce domaine, la caméline est un outil particulièrement efficace : génétiquement proche de l’espèce modèle Arabidopsis thaliana, elle permet d’évaluer simplement de nouveaux caractères associés aux plantes oléoprotéagineuses.
Fichier principal
Vignette du fichier
Cameline_Biofutur.pdf (2.61 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01529235 , version 1 (31-05-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01529235 , version 1

Cite

Mark Tepfer, Bertrand Dubreucq, Jean-Denis Faure. La caméline, une plante modèle pour la recherche translationnelle. Biofutur, 2016, 380, pp.38-41. ⟨hal-01529235⟩
298 View
1545 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More