Disqualifier pour qualifier : enjeux et acteurs de la constitution d’une identité standard pour le guaraná de Maués

Résumé : La région de Maués, en Amazonie brésilienne, est connue comme la « terre du guaraná », plante cultivée pour ses vertus énergisantes et qui en serait originaire. Celle-ci fait l’objet de tentatives d’appropriation par différents acteurs économiques implantés localement – instituts de recherche ou firmes agro-industrielles –, mais aussi plus récemment par de nouveaux acteurs, en appui aux populations locales revendiquant un savoir sur cette plante. Nous analysons deux démarches de valorisation du guaraná (rénovation du matériel génétique et demande d’indication géographique) répondant à des paradigmes agricoles a priori contradictoires, sous l’angle des critères de qualification de la plante et des acteurs qu’elles mobilisent. Nous montrons que le recours à l’IG ne garantit en rien la valorisation du patrimoine biologique et cognitif local, tandis que se constitue au cours du temps un nouvel objet socio-technique : le guaraná cloné.
Type de document :
Article dans une revue
Développement Durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2016, 〈10.4000/developpementdurable.11415〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-agroparistech.archives-ouvertes.fr/hal-01495111
Contributeur : Eva Legras <>
Soumis le : vendredi 24 mars 2017 - 15:24:30
Dernière modification le : mercredi 19 juillet 2017 - 16:36:33

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Mélanie Congretel, Florence Pinton. Disqualifier pour qualifier : enjeux et acteurs de la constitution d’une identité standard pour le guaraná de Maués. Développement Durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2016, 〈10.4000/developpementdurable.11415〉. 〈hal-01495111〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

40