Chaîne d'ingénierie territoriale : Diversité des acteurs dans la conduite d'un projet de territoire.

Résumé : Dans le contexte français actuel de la territorialisation des politiques, en particulier du Grenelle de l'Environnement1 et de la prise en compte du développement durable, du local au global, l'ingénierie territoriale est souvent invoquée. Elle est invoquée soit pour affirmer un désengagement, tel le retrait de l'État qui souhaite que l'action publique "passe de l'ingénierie à l'investissement, en quittant la méthodologie de l'organisation pour celle de l'action" comme dans la labellisation des pôles d'excellence rurale2, soit pour affirmer un engagement, celui des collectivités territoriales, à pallier ce retrait. Elle est sollicitée, soit par les acteurs des territoires, pour les accompagner dans la conduite de leur projet, par les élus qui mobilisent leurs agents de développement ou commanditent des bureaux d'études, soit par les instances englobantes, pour s'assurer de la cohérence territoriale des projets, qui font appel aux mêmes types de services. Quoi qu'il en soit, elle marque les territoires et leur devenir et dépend des acteurs qui y participent. Or, ils y participent tous ou peu s'en faut ! C'est pourquoi nous nous attacherons, dans ce chapitre, à caractériser ce qui fait ingénierie à l'échelle des territoires et ce que les acteurs en font dans la conduite de leurs projets. Nous proposons trois idées et un outil pour caractériser les acteurs dans la chaîne d'ingénierie territoriale. Tout d'abord, nous montrons que même les chercheurs sont impliqués dans l'ingénierie territoriale, obligés de la définir et de la conceptualiser, pour avoir une prise sur l'action. Ensuite, nous concevons la chaîne d'ingénierie territoriale comme un réseau imbriqué de compétences multiples, avec ses dépendances mais aussi ses synergies. Enfin, nous rappelons que le projet construit le territoire, qui construit les acteurs qui construisent le projet, et vice-versa. Cela nous amène à chercher un outil pour rendre compte des transformations, dans le temps et dans l'espace, des coordinations d'acteurs, des combinaisons d'actions et des compositions d'espaces, outil qui prendra la forme d'archétypes de configurations socio-spatiales. Nous illustrons le tout sur l'exemple des pôles d'excellence rurale.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Dayan, Joyal et Lardon. L'ingénierie de territoire à l'épreuve du développement durable., Editions L'Harmattan, 2011, 978-2-296-13728-8
Liste complète des métadonnées

https://hal-agroparistech.archives-ouvertes.fr/hal-00976795
Contributeur : Fanny Estel <>
Soumis le : jeudi 10 avril 2014 - 13:30:19
Dernière modification le : mardi 19 juin 2018 - 13:32:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-00976795, version 1

Citation

Sylvie Lardon. Chaîne d'ingénierie territoriale : Diversité des acteurs dans la conduite d'un projet de territoire.. Dayan, Joyal et Lardon. L'ingénierie de territoire à l'épreuve du développement durable., Editions L'Harmattan, 2011, 978-2-296-13728-8. 〈hal-00976795〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

493